Association Etre et Vivre
Présentation

« Etre et Vivre » est une association de droit Camerounaise créée en 2013. L’association fut pensée au départ pour accompagner moralement des personnes ayant perdu espoir à la vie, des personnes en situation de détresse émotionnelle intense. Depuis trois ans, nous nous sommes focalisés sur des activités d’accompagnement des jeunes, des jeunes mamans et des femmes emprisonnées.


Nos Missions sont :
Travailler à l’éducation de jeunes et futurs mamans qui ont difficilement accès aux informations & soins de qualités
Contribuer à renforcer les compétences des professionnels de la santé dans les milieux ruraux
Organiser des causeries éducatives sur les thèmes « de sexualité, des risques des rapports-non protégés » auprès des élèves
Organiser des causeries dans les prisons auprès des femmes détenues sur les thèmes « de l’hygiène en prison » mais également leur permettre de rester en contact avec leurs enfants en créant des activités de partage
Offrir les dons collectés dans les orphelinats et les centres d’accueil et discuter avec les enfants et leurs encadreurs de nos différentes missions.

 Discussion éducative dans les collèges du Yaoundé :
Ayant pour but de lutter contre la sexualité précoce et les grossesses non désirées, l'association Être et Vivre organise des causeries éducatives sur les thèmes « Savoir calculer son cycle, se protéger, s'abstenir, nous éloigne des grossesses indésirées » ; « VIH/SIDA, causes, conséquences, traitements et moyens de préventions » ; « Avortement mal encadré et ses conséquences ».
La première édition de ces causeries ont eu lieu au Collège François Xavier Vogt le 28 octobre 2016, au Ctic Djonou de Yaoundé le 1 décembre 2017, au Complexe Adventiste d'Odza les 22 et 29 mars 2017. Pour ces journées, elle était accompagné de l'infirmier Njounkou Pefoura Mohamed et soutenu par le REPCAM. A la fin des échanges, Être et vivre a remis des calendriers aux jeunes filles pour leur permettre de compter leur cycles menstruels et d'y mentionner les dates.
Les discussions ont montré à quel point le sujet de la sexualité est tabou auprès de ces élèves en classe de 3ème et de 2nde. L'équipe a fait face à des réticences suite à l'utilisation des mots « préservatifs » , «sexe », « grossesse ». Après cette journée, les membres ont reçu certains élèves qui ont avoué être chamboulé par toutes ses mises en garde.
- Être et Vivre dans les orphelinats et les centres d’accueils :
Pour aller toujours plus loin et faire toujours plus, Être et Vivre se rend dans les orphelinats et les centres d’accueils remettre les dons collectés. Les membres discutent également avec les enfants de leurs différentes missions. L'association s'est rendu le 20 octobre 2016 à l'orphelinat « Destiny Home »au quartier Akwa dans la ville de Douala, le 28 février 2017 au centre d’accueil « Villagio Fraternité » de Sangmélima et le 28 avril 2017 à l'orphelinat « Notre Dame de Victoires » de Douala. C'est dans une ambiance d’accueil et de partage que se sont déroulées ces trois journées.
- Être et Vivre dans les prisons :
Dans le cadre de sa mission d’accompagnement morale, Être et Vivre se rend une fois par mois dans les prisons de Yaoundé. Elle organise des causeries avec les femmes détenues et elle organise des activités pour permettre à ces dernières de rester en contact avec leurs enfants.
A l'occasion du 8 mars, les membres d’Être et Vivre se sont rendus dans les prisons centrales de Nkondengui et de Mfou. Le but était de remettre quelques provisions à ces femmes (layettes, repas, boissons, vêtements….). La journée fut rythmée par des échanges, des chants, des danses avec ces différentes femmes et leurs enfants venus leur rendre visite.
Le début des rencontres fut difficile car certaines détenues redoutaient d'être jugé. Mais la persévérance a permit d'instaurer un climat de confiance.
- Être et Vivre chez elle :
Les visites dans les prisons ont permit à Être et Vivre de faire face à des situations difficiles. En effet, au mois de Janvier 2017 l'équipe a fait la connaissance de Marie-Jeanne, une jeune femme enceinte vivant dans des conditions pitoyables derrière les barreaux.
L'association s'est mobilisée pour accompagner cette future maman dans ces derniers mois de grossesse et pendant son accouchement.
Le 28 mars 2017, Être et Vivre s'est rendu à son domicile. La maman a été jugé non-coupable et va de l'avant. Elle a chaleureusement remercié toutes les personnes qui l'ont soutenu lors de cette phase difficile d’enfermement. Elle a émit le souhait de rejoindre l'équipe Être et Vivre et veut faire une formation dans le service de la restauration.

Contact

Elodie MBIDA

+33 06 32 00 95 82

http://www.etre-vivre.org/



Commentaires

Aucun commentaire

récoltés

Les dons

Aucun don

Appels aux dons

Aucun appel aux dons

Informations

Humanitaire

France

Association
Loi 1901
Reconnue d'intérêt général
Reconnue d'utilité publique


Pour faire toujours plus, nous sommes partant pour des aides, des collaborations, des partenariats.

Abonnés

Aucun abonné

Images

Aucune actualité

Préparation du 28 mai dans les prisons
10 euros = 6550 FCFA = un enfant et un parent détenu reunis = une famille heureuse

0,00 € / 10,00

Terminée

Aucune pétition

Aucune demande de bénévolat

En cours

Aucun événement

A venir

Aucun événement